jean-philippe audin, violoncelliste



intro

quelques dates

jean-sébastien & moi

des projets

quelques films

puis des spectacles
des enregistrements


sans oublier le théâtre

ni la presse

ou les liens

et un vrai contact

+ my space

Dès le premier effleurement, fasciné par son chant, Jean-Philippe Audin sut qu'il ferait sa vie avec le violoncelle.
Premier Prix au Conservatoire de Paris, après un cycle de perfectionnement, voulant partager son amour de la musique avec tous, initiés ou grand public, de Sir J.E. Gardiner à Hallyday, Lockwood ou Boulez, il joue en soliste comme en musique de chambre, dans les plus prestigieux des festivals : Aix-en-Provence, Barcelone, Rome, Donaueschingen, Manaus, Buenos Aires, Tokyo, Santiago...
Se définissant comme un chanteur, d'une curiosité insatiable, il joue les oeuvres de ses "amis d'enfance" (Bach, Beethoven, Schumann, Dvorak...) relit les romantiques et élargit son répertoire au gré des rencontres les plus récentes :
Il est le premier soliste classique à tenir la scène du Palais des Congrès pendant une semaine et ce dans un spectacle Rock. " Il fait le soleil !!! " disait William Sheller.
Il est également le premier artiste issu de la musique classique à tenir plus d'un an dans les charts avec "Song of Ocarina", N°1 au Top 50, et l'album "Ocarina", N°1 au Top Album, vendus à plus d'1 million d'exemplaires.

En quatuor avec Christophe Guiot ou en soliste il poursuit une carrière dans les studios pour la publicité, le cinéma et la chanson.
Pour conclure son travail sur l'intégrale des suites de Bach, il a composé 32 variations sur le premier prélude dont l'enregistrement est en cours.